HPI, toujours aussi déjanté – moustique.be

By | May 4, 2022

La surdouée Morgane Alvaro de la série HPI revient pour une deuxième saison où elle dévoile ses failles.

© Prod.

Diffusion le 3 mai à 20h35 sur La Une

Après avoir battu des records d’audience en 2021, HPI ne pouvait que rempiler pour un second millésime. Les 11,5 millions de téléspectateurs conquis l’année passée seront donc ravis de ­retrouver Audrey Fleurot dans le rôle de Morgane, cette mère à haut potentiel intellectuel devenue consultante pour la police lilloise. On reprend ainsi l’his­toire quelques mois après le dernier épisode en date. La surdouée aide toujours à résoudre des enquêtes avec sa perspicacité phénoménale, mais un grain de ­sable vient enrayer la machine. Le commandant Karadec est sous le coup d’une enquête de l’IGPN, la police des polices, du fait d’un manquement de procédure causé par sa collègue HPI. Une investigation qui pourrait bien ­menacer la survie de leur équipe. Ce ­risque est d’autant plus prégnant que l’irrespect de Morgane pour les codes ne cesse de causer des problèmes.

La surdouée reste ainsi la femme déjantée que l’on connaissait déjà, avec ses habits flashy et son attitude enjouée, tout en révélant une facette plus fragile d’elle-même. Elle a beau être vive d’esprit, elle enchaîne les gaffes et se montre très naïve. On la découvre plus éloignée du cliché du génie que véhiculait pourtant à outrance la première ­saison sur les hauts potentiels. Autre stéréotype qui tombe: sa vie de famille, autrefois présentée comme très ins­table, apparaît sous un nouveau jour. Des modifications bienvenues car elles complexifient le personnage.

See also  '윤심'이 후보 경쟁력까지 꺾지 못했다... 홍준표 '압승', 김진태 '구사일생'

D’autre part, la série continue de surfer sur un humour ­omniprésent et efficace, sans oublier la relation paradoxale entre ­Karadec et Morgane qui met du piment dans le scénario. Il y a peut-être même un peu plus de suspense qu’auparavant. La ­recette du succès est donc toujours ­intacte. On dévore littéralement les épisodes et on en redemande.